Séries fantastiques

Un site présentant plusieurs belles séries fantastiques où vous pouvez discuter avec les auteurs

www.SeriesFantastiques.com

 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Nouveautés : La lignée des dragons (tome 5); Par l'épée du Délivreur (tome 1).
Nouvelle série se joignant à nous : Les Maîtres du Pentacle, de Mario Fecteau.

Partagez | 
 

 Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Sam 2 Juil - 15:53

Premièrement, après avoir lu, pourriez-vous me donnez des idées de titre.
Deuxièmement, j'adorerais avoir des commentaires sur vos impressions ou autres.
Troisièmement, ne faites pas attention au fautes d'orthographe: je n'ai pas eu le temps de corrigé.
Quatrièmement, merci d'être passé lire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Sam 2 Juil - 15:59

Prologue

682ième solstice d’été, Palais d’Arictox.

Jour unique : le roi avait convoqué tous les grands nobles du comté pour annoncer officiellement qu’il y aurait du changement. Du changement qui n’était pas sollicité par tous.

Justement, ces mécontents ne se laisserais certainement pas marcher sur les pieds comme si de rien n’étais!

Le souverain avait prévu d’annoncé sa résolution pour conclure la soirée qu’il avait organisé pour le solstice, bal inclus.

*

Immobile au milieu de la grande place publique de la capitale d’Arictox, il observait les alentours. Les gens se pressaient les uns sur les autres, ils partaient dans toutes les directions… comme des fourmis! Des bâtiments de pierres à deux étages encadraient le marché, c’était les grands commerces qui s’étaient établis à l’intérieur. Au centre de la place trônait une imposante fontaine de marbre noir. Les petits marchands de passage, ceux qui étaient équipé de charrettes étaient garé çà et là, leurs articles étaient étalés un peu partout sur le pavé de ce grand marché.

Ah! Le soir tombait en cette journée où l’étoile incandescente était restée le plus longtemps dans le ciel. Le moment était presque venu... Quelques heures encore il devrait y aller, accomplir ce pourquoi il était à cette endroit en ce moment : dans ce monde, rien n’était un hasard.

En attendant, pour tuer le temps, il se dirigea vers l’une des auberges du coin. C’était un endroit comme tous les autres avec un charme subtil. La salle était chaleureuse : à l’une des tables un petit groupe de cinq hommes étaient bien partit pour une soirée bien arrosé. Plus loin un couple mangeait en conversant à voix basse pendant que de vieux amis se retrouvaient et se donnaient des accolades amicales devant la fenêtre. D’autres clients de toutes sortes entraient à intervalle plus ou moins régulier... La serveuse faisait d’incessants allers-retours entre les tables et l’aubergiste posté près de la porte.

Il n’avait rien à faire là, il n’avait pas à loué de chambre car il était logé au château… mais il n’avait rien de prévu : alors pourquoi ne pas visité? Il commanda à boire et un petit quelque chose à manger. Une dizaine de minutes après avoir fait sa demande, l’employée vint lui porté de l’eau, il y rajouta des herbes réduit en poudre qu’il gardait dans l’une de ses poches, ainsi que du pain et des fruits frais. Il mangea le tout assit dans un coin sombre de la salle loin des autres clients. Il sorti environ une heure plus tard.

Le disque argenté était plein dans le ciel, personne n’avait jamais vu cela pendant un solstice, ça ne faciliterait pas sa tâche. Lui qui comptait sur la nuit pour l’aider : cette fois elle ne lui faisait pas de faveurs. Il se maudit avant de se rappeler avec ironie que ç’était à ses employeurs de le contacter plus tôt s’ils voulaient avoir le maximum de chances qu’il réussisse.

Si c’était lui qui avait été envoyé pour cette périlleuse mission c’était car il devait passer La Dernière Épreuve. On l’appelait ainsi car si on ne la réussissait pas, on n’en revenait pas. Seulement un peu moins du tiers, habituellement, en revenaient haut la main.

De tous ceux qui avaient tenté La Dernière Épreuve il était le plus jeune. Et il faut dire qu’il en était bien fier : si le Maître décidait qu’il était temps, aucun n’avait le droit de refuser, il fallait la passer.

*

Les passants étaient excités : des invités de grandes importances séjournaient dans les alentours, les commerçants allaient faire de bonnes affaires dans la semaine à venir.

Kassir, un grand seigneur avait averti le roi qu’il ne pourrait, à sa plus grande déception, être présent à cet évènement historique. Il avait aussi prévenu qu’il enverrait quelqu’un pour le représenté.

Il était ce « représentant »… C’était sa couverture. Son billet d’entrée! Il n’avait qu’une chance, il ne pouvait échouer… Son Maître avait foi en lui. Il ne devait pas le décevoir. Il ne pouvait pas le décevoir!

Le palais était la plus grande construction d’Arictox. Construit en marbre blanc et indépendant de ses fortifications, il était muni de six hautes tours faites de la pierre la plus solide du royaume relié entre elles par de forts remparts, qui eux, étaient percé de multiples meurtrières. Le château comme tel était de stature très impressionnante et à l’intérieur, un vrai labyrinthe!

Si les passants n’avait pas été aussi fébriles. Si les gardes n’avaient pas été obligés de retenir la foule qui s’amassait au pied des remparts. Si quelqu’un, n’importe qui, aurait eu l’idée de relevé la tête. Si, si, si…

Ils auraient peut-être vu la silhouette noire qui se déplaçait doucement, mais habillement sur la corniche. À l’étage du palais. Se dirigeant vers les appartements du roi. Où ce dernier était encore en train de se préparé pour le bal pendant que ses chers invités pénétraient dans le hall. Attendant l’heure où les sublimes portes sculptées s’ouvriraient sur la grande salle préparée expressément pour ce soir inoubliable.

La silhouette pénétra sans difficulté dans les quartiers royaux.

C’était facile… mais première règle de survie : ne jamais les sous-estimer.

Sans faire de bruits, il retira l’étoffe qui recouvrait en majeur parti son visage. C’était un jeune homme, seize ans tout au plus. À l’allure ordinaire : cheveux noirs aux épaules, traits fins, yeux verts émeraudes éclatants et plein de vie…

Il se glissa dans l’ombre d’une des colonnes que recelait la pièce. Ensuite, il attendit. Au bout d’un long moment, sa patience fut récompensée : le roi passa.

*

-Mademoiselle?

La jeune femme sursauta. Il sourit gentiment.

-Oh! Eh… Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué.

Elle sourit à son tour. Il lui présenta son bras.

-M’accorderiez-vous cette danse? Demanda-t-il. Nous pourrions faire connaissance…

Il était maintenant dans la grande salle, plus précisément avec le groupe des principaux conseillers du roi… Après tout, il était supposé être l’envoyé d’un grand seigneur! La salle était somptueusement décorée : de long tissu de velours des couleurs les plus rarissimes du continent pendait du plafond retenu par des colonnes en marbre noir plus hautes que trois étages. La salle était sombre : les fenêtres étaient bien hautes et la lumière passait difficilement à travers les étoffes en plus des couleurs déjà assez foncées des murs…

-Bien sûr, avec plaisir. Accepta-t-elle. Mais… qui êtes-vous? Je ne me rappelle pas vous avoir déjà vu dans l’un des nombreux bals que mon oncle organise.

C’était la nièce du roi. Elle avait quinze ans. Amaëlle. Tout le monde le savait. Elle était aussi héritière du trône puisque le souverain n’avait jamais eu d’enfants. Et il était conscient qu’il était extrêmement privilégié d’avoir l’honneur de lui parler et encore plus de danser avec elle. Il lui répondit :

- Seigneur Kassir m’a envoyé à sa place. Je suis son représentant. Il…

Surprise elle le coupa :

-Vous?! Kassir, le plus grand seigneur de la région vous a envoyé vous? Tu es bien trop jeune!

Et voilà : elle le tutoyait. Amaëlle ne le prenait plus au sérieux. Ce n’était pas vraiment important mais son orgueil en prenait un coup. Le jeune homme aux yeux vert détourna le regard, il restait sérieux. La nièce du roi le regarda, voyant qu’il ne disait plus rien elle se reprit :

-Je t’aime bien par exemple… Tu sais, je te trouve différent de tous ces autres nobles. Je les trouve hautain et prétentieux.
Il la regarda dans les yeux et jouant le tout pour le tout avant que la situation ne s’envenime, il se pencha en avant et lui souffla quelques mots à l’oreille… Elle accepta.

Quand l’heure tant attendu arriva, le roi, pour sa part, n’était pas encore apparut : il était introuvable dans la grande salle. Et dans la hâte frénétique qu’engendra l’incident, l’annonce fut annulée.

Le lendemain il devait partir : n’ayant plus rien à faire dans les parages, il devait rejoindre son Maître. Il avait réussi La Dernière Épreuve.

***

-Maître, j’ai réussi. Je suis revenu et j’ai accompli ma mission.

Le jeune homme, comme il l’avait appris, s’était agenouillé en entrant dans la pièce, s’était annoncé puis avait parlé. Il devait maintenant attendre que le Maître lui dise de se relevé.

Nómalir était un vieil homme aux cheveux blancs qui lui tombaient sur les épaules avec une assez longue barbe, blanche elle aussi. Il avait des yeux bruns-noisettes et personne ne connaissaient son âge exact. C’était le Maître, un grand Sage.

Le Maître était à genoux, en train de prier, en plein cœur de la petite pièce sombre et humide sans fenêtre. Au bout de quelques minutes d’immobilité de la part de celui-ci, l’apprenti commença à s’inquiété, mais il n’avait pas le droit de bouger pour s’assurer que le Sage allait bien.

Il pensait à cela, se demandant que faire. Il ne vit pas Nómalir se relevé après avoir fini sa dernière prière. Il dit sans se retourné :

-Tu peux te relever maintenant. Je te félicite pour ta patience.

Sursautant au son de la voix de son mentor, le jeune homme au regard d’émeraude se releva docilement. Le Maître continua :

-Je savais bien que tu réussirais. Tu es désormais un véritable membre de notre grande confrérie!

Le vieil homme se retourna, puis présenta :

-Voici les deux seuls autres personnes en qui tu pourras avoir pleinement confiance : Galéas et Karasek.

Les deux hommes en question venaient d’entré dans la pièce. La lourde porte en chêne se referma de nouveau dans un grand fracas. Nómalir n’avait pas fini de parler :

-Ce seront tes co-équipier, tes amis et encore plus important…

Il marqua une longue pause et termina :

-Ils seront comme tes frères. Vous devrai vous respecté mutuellement et vous entraidé. Est-ce bien clair?

-Oui Maître. Répondirent-ils tous en cœur.

Le Sage sourit et donna finalement ses instructions aux trois garçons.


Dernière édition par Spix le Sam 9 Juil - 12:04, édité 1 fois (Raison : Ajout de paragraphes pour décrire les lieux.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mar 5 Juil - 18:10

Y a-t-il des commentaires? Ne pas en avoir est la pire critique possible. D'après moi. En tout cas… merci quand même à ceux qui ont lu.

(P.S : No, les huit derniers mots ne s’adresse pas à toi. Vu ce que tu m’as dit au marché!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
Zozo
Capitaine Royale
Capitaine Royale


Messages : 593
Points : 3144
Date d'inscription : 17/03/2010
Age : 20
Localisation : Sabrevois, Qc

Feuille de personnage
Race: Inconnue
Profession: Archère
Nom: Axelle

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mer 6 Juil - 13:29

C'est bon, mais je ne sais pas... quelque chose me fait tiquer. Peut-être faudrait-il élaborer un peu plus? Sinon, quelques fautes par-ci, par-là. Une relecture ne ferait pas de tord. Wink

Mis à part ça, je t'encourage à continuer d'écrire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dansmabibliotheque.wordpress.com
AdriaNadorg
Grand Paladin
Grand Paladin


Messages : 427
Points : 3051
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 21
Localisation : Laurentides

Feuille de personnage
Race: Humain
Profession: Magicienne
Nom: Abigaël

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mer 6 Juil - 16:11

tous comme zozo il y a également un petit quelque chose que je trouve étrange. Je crois qu'il faudrait que tu élabore plus et que tu décrive un peu les lieu, a certain moment j'ignorais ou se passait l'histoire. Et pour ta demande de suggestion de titre le tome n'est pas assez avancer pour donner une idée, mais tu parle souvent de La dernière épreuve donc je ne sais pas si ses une bonne idée, mais bon a toi de voir, bravo bon début, je crois que sa va pouvoir donner un très bon résultat. Continue comme sa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mer 6 Juil - 18:34

C'est vrai. Je n'avais pas aperçu que je décrivais les évènements mais pas les lieux... Merci beaucoup de me l’avoir fait remarquer.

Et puis... pour le titre, j'avais pensé à:
Les 4 horizons

Les fautes comme j'ai dit, je ne les ai que corrigé sommairement... Je dois le repasser.

Et... Encore merci!


Dernière édition par Spix le Dim 12 Fév - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Lun 11 Juil - 17:03

J'ai modifié le post où j'ai mis l'histoire.

Est-ce mieux? (pour les descriptions de lieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
AdriaNadorg
Grand Paladin
Grand Paladin


Messages : 427
Points : 3051
Date d'inscription : 22/11/2009
Age : 21
Localisation : Laurentides

Feuille de personnage
Race: Humain
Profession: Magicienne
Nom: Abigaël

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mar 12 Juil - 10:49

Oui ses beaucoup mieux on a l'impression de pouvoir clairement s'imaginer les lieux car tu décrit meme les actions des passants se qui nous mets encore plus dans le context. Selon moi ses très bien continue sur cette lancer, tes descriptions son bonne et l'histoire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mar 12 Juil - 11:25

Merci beaucoup!

Je mis met dès que j'ai le temps! (Ce qui pourrait bien être la fin du mois vu comment va mon stage...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
L£ØNÏ£
Grand Paladin
Grand Paladin


Messages : 421
Points : 2655
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 20
Localisation : Montérégie

Feuille de personnage
Race: Humaine
Profession:
Nom: Amaé

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mar 2 Aoû - 23:31

Je n'ai pas lu la première version avant que tu ne rajoute les descriptions mais je trouve que le résultat est vraiment bon! J'aime particulièrement la salle de bal dans le palais!
Sinon, j'imagine que la suite de l'histoire sera vraiment bonne. Si tu développe les différents éléments que tu as mit dans le bout présenté, ça serais génial!
Continue comme ça! C'est très bon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Jeu 4 Aoû - 22:12

Merci beaucoup!
(Que dire d'autre...?)

Je vais suivre tes conseils. =O]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
L£ØNÏ£
Grand Paladin
Grand Paladin


Messages : 421
Points : 2655
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 20
Localisation : Montérégie

Feuille de personnage
Race: Humaine
Profession:
Nom: Amaé

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Sam 6 Aoû - 13:01

Oh! En fait, c'est simplement ce que moi j'aurais fait. Développer chaque recoin du texte. Tu pourrais inclure la "princesse" dans les aventures, continuer à prendre la place du représentant du seigneur (à moins qu'il ne le soit réellement...^^')... Tu vois un peu le genre?
Ce n'était pas vraiment des conseils mais si ça peut t'aider! ^^
Continue à faitre avancer! J'aimerais bien lire la suite! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Mar 9 Aoû - 20:23

J'ai déjà un "plan" de fait pour le reste... Et c'est nouveau! Habituellement je travaille à l'aveuglette. Razz

Et c'est à peu près ce que j'ai prévu.

Ah, que c'est énervant! J'ai trois histoires de commencé et je ne sais plus où donner de la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
BartCode
Grand Chevalier
Grand Chevalier


Messages : 135
Points : 2491
Date d'inscription : 21/07/2010
Age : 22
Localisation : Là ou la sombrité, est un Atou ! Mouhahaha

Feuille de personnage
Race: Zombie
Profession: Ennemis
Nom: Wolfenstein

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Jeu 11 Aoû - 13:02

J'ai aime ton récit et pour le titre j'ai pas une idée fixer ! Mais continue ce beau travail et informe nous de tes nouvelles !

Pat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poutfilmsinc.e-monsite.com
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Sam 13 Aoû - 14:47

Merci et ce n'est pas grave: tu n'es pas le seul!

Bien sûr, je le ferai avec plaisir!

Pour l’instant, j’écris :
  • La confrérie des Maîtres
  • Rêve
  • Regrets
  • Des évènements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
L£ØNÏ£
Grand Paladin
Grand Paladin


Messages : 421
Points : 2655
Date d'inscription : 26/11/2010
Age : 20
Localisation : Montérégie

Feuille de personnage
Race: Humaine
Profession:
Nom: Amaé

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Lun 15 Aoû - 12:24

C'est bien de se faire un plan! Ça permet d'ajouter des indices au début qui seront repris dans la suite!(si tu vois ce que je veux dire!)
Mais moi, quand je me fait un plan, je vois trop loin dans l'histoire. Alors, comme je m'imagine déjà ce qui va arriver plus tard, je ne suis plus capable de revenir en arrière et de continuer à écrire le début. C'est souvent de me faire un plan qui m'empèche de continuer à écrire mes textes.
J'espère que ça ne t'arrive pas parce que j'aimerais vraiment voir se qui va se passer dans la suite de ton histoire!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenouile
Paladin
Paladin


Messages : 271
Points : 2015
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 28
Localisation : Dans les etoiles

Feuille de personnage
Race: Humain
Profession: Guerrier
Nom:

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Lun 12 Mar - 8:55

Au depart tu fais un annoncement, il y a un decalage entre le debut et la fin de ta phrase :

Jour unique : le roi avait convoqué tous les grands nobles du comté pour annoncer officiellement qu’il y aurait du changement. Du changement qui n’était pas sollicité par tous.
Ce serait plutot pour annoncer “du changement” sans “qu’il y aurait” car du coup on ne sait pas trop si c’est dans un style officiel ou dans un style de recit. Pareil pour la phrase qui suit. J’aurais plutot utilise “approuve” que “sollicite”... Mais c’est personnel.
Ensuite tu continues par “justement”, ca me semble deplacer ici. Tu annonces un contexte et tu essaies de te justifier en meme temps, comme si le contexte n’avait pas le droit d’etre, pour ma part ca me derange.

Le souverain avait prévu d’annoncé sa résolution pour conclure la soirée qu’il avait organisé pour le solstice, bal inclus.
Ca c’est long et lourd, voir si tu peux emplacer les pour et aue par une ponctuation pour alleger ta phrase.

Pour moi, l’entree en matiere etait bien pensee (annonce officielle qui decrit le contexte en une phrase simple et concise), mais t’as voulu trop en faire et du coup tu apportes des precisions pas forcement necessaires et de maniere maladroite. Au lieu de nous donner envie de le lire (car si j’ai bien compris tu voulais insuffler du suspens) on reste sur notre reserve.

Immobile au milieu de la grande place publique de la capitale d’Arictox, il observait les alentours.
Debut du recit. Tu as annonce le contexte precedement (dans l’introduction) mais ici tu dois repreciser qui “il” designe pour cadrer le lecteur.
Ensuite tu pars sur un description du lieu, ce qui est en effet judicieux, car ca rejoint ce que je disais : cadrer le lecteur dans le lieu et le temps pour pouvoir etablir un point de depart fiable et identifiable. Seulement, ta description est une juxtaposition d’idees. Alors soit tu utilises differents paragraphes (un de 2 ou 3 lignes pour chaque idee), soit tu trouves un moyen de lier tes phrases entre elles pour assurer la fluidite de tes idees et de tes phrases.

Ah! Le soir tombait en cette journée où l’étoile incandescente était restée le plus longtemps dans le ciel. Le moment était presque venu... Quelques heures encore il devrait y aller, accomplir ce pourquoi il était à cette endroit en ce moment : dans ce monde, rien n’était un hasard.
La c’est un tres bon enchainement. Tu as defini le cadre et tu enchaines sur les pensees du protagoniste pour recentrer l’histoire sur ton heros. Bonne entree en matiere meme si la fin de la phrase est un peu lourde, les idees sont la mais c’est a reorganiser plus subtilement. Tu n’as pas besoin de preciser “dans ce monde rien n'etait laisse au hasard”, ca casse ton rythme. Si tu y tiens fais une nouvelle phrase . “Decidement, rien n’etait laisse au hasard !”

En attendant, pour tuer le temps, : ici tu dis presque deux fois la meme chose et ca surcharge. C’est ce que j’appelle la bonne volonte de l’ecrivain : on veut tellement bien faire qu’on voudrait caser tt nos idees meme si elles n’ont pas leur place. Tu peux enlever “en attendant” pour alleger tout ca et fluidifier la lecture.

C’était un endroit comme tous les autres avec un charme subtil. La salle était chaleureuse : à l’une des tables un petit groupe de cinq hommes étaient bien partit pour une soirée bien arrosé. Plus loin un couple mangeait en conversant à voix basse pendant que de vieux amis se retrouvaient et se donnaient des accolades amicales devant la fenêtre. D’autres clients de toutes sortes entraient à intervalle plus ou moins régulier... La serveuse faisait d’incessants allers-retours entre les tables et l’aubergiste posté près de la porte.
Ici je n’aurais pas mis les "..." mais plutot ":"
Ce paragraphe, en ce qui me concerne, est beaucoup mieux ecrit, principalement parce qu’il ets plus fluide. On a pas le sentiment que tu te repetes, ni de casser notre rythme de lecture. On a aussi les liaisons entre les phrase qui ne donnent pas l’aspect d’images descriptives juxtaposees. C’est a ce resultat que tu dois parvenir plus haut.

Paragraphe suivant pareil, exepte pour la fin ou tu en as trop rajoute : , il y rajouta des herbes réduit en poudre qu’il gardait dans l’une de ses poches, ainsi que du pain et des fruits frais. Il mangea le tout assit dans un coin sombre de la salle loin des autres clients. Il sorti environ une heure plus tard.
Afin d’eviter une suite de phrases commencant par “il”, utilise des connecteurs :
“ainsi que du pain et des fruits frais puis mangea le tout assis dans son coin, loin des autres clients. Une heure plus tard, il sortit.” Et c’est tout, c’est moins detaille mais tout de meme assez, ainsi tu laisses au lecteur une part de liberte dans le film qu’il se fait. Tu ne peux pas tout controler, meme en tant qu’ecrivain, a moins de savoir le faire tres subtilement comme balzac, tolkien ou terry goodking qui sont des rois pour les descriptions et ou t’as l’impression qu’il se passe pleins de chose alors que t’arrives a la fin du bouquin, t’as apprecie, mais il ne s’est casi rien passe (la je parle de goodkind en particulier et il a un don).

Apres tu passes sur les idees d’une autres personne, le changement est assez brutal, j’avais pas compris tout de suite, tu etais centre sur kassir et apres tu parles de “il” alors qu’avant tu disais qu’il ne pouvait pas etre present. Pour moi c’etait pas clair j’ai d relire pour comprendre.
Changement de scene bien fait mais tu as mal ammene ton protagoniste. Tu aurais du dire qu’il etait le representant avant, puis apres justifier sa presence en ces lieux, sinon le lecteur va automatiquement s’identifier a ce qu’il y a avant.

Si les passants n’avait pas été aussi fébriles. Si les gardes n’avaient pas été obligés de retenir la foule qui s’amassait au pied des remparts. Si quelqu’un, n’importe qui, aurait eu l’idée de relevé la tête. Si, si, si… TRES BON, ca c’est subtil et plaisant ! Connecte ca avec un “alors” en tete de la phrase suivante.

-Vous?! Kassir, le plus grand seigneur de la région vous a envoyé vous? Tu es bien trop jeune!
Attention a la coherence. Tu passes de vous a tu, c’est etrange, meme si tu le soulignes apres, tu aurais du couper entre les deux par exemple que la jeune femme se mette a rire puis qu’elle embraye sur le “tu”.

Je n’ai pas tout commente car ca aurait vraiment ete trop long. Je pense que plus que plus que la description des lieux, c’est le cadrage initial qui a mal ete pose, et la continuite des choses qui laisse a desirer quelques fois.

Marche par etape : a chaque changement de scene precise ou quand qui et pourquoi (de maniere subtile bien entendu Razz)
N’essaie pas de trop en faire, relis toi et vois si la phrase est plaisante a l’oreille, recommence jusqu’a ce que ca coule et que tu sois satisfait ! Si pour cela tu dois sacrifier des mots, pas grave ! Choisis les plus judicieux ! Et si vraiment tu veux les caser, fait une autre phrase !
N’oublie pas de connecter tes idees ! C’est essentiel pour la coherence du texte.
Quand tu fais des dialogues, essaie de ne pas passer du dialogue a la description une phrase sur deux. Par ex :
-Oh! Eh… Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué.
Elle sourit à son tour. Il lui présenta son bras.

Donne :
-Oh! Eh… Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué, dit-elle en souriant avant d’accepter le bras que le jeune homme lui tendait.
Ca a le merite d’offrir une continuite et de ne pas se perdre entre les il, elle, au debut j’ai cru que c’etait elle qui lui presentait son bras !

Voili voilou, sinon l’histoire en elle meme me plait. Pour le titre, je pense qu’il doit etre fixe en fonction de l’axe ou du sujet principal de ton livre. En ce qui me concerne, j’ai deux sujets dans mes livres : mon heros et mes draons. Je choisirai donc soit le prenom de mon heros, soit celui des dragons. Mais si ton livre est plus axe autour d’un complot, d’une trahison, etc, tu peux choisir un titre qui tourne autour de ca. Si tu devais decrire ton livre en un mot, quel serait-il ?
Voila, j’espere que tout ca t’aidera et surtout ne te decourage pas, j’ai ecris beaucoup mais parfois il suffit juste d’y faire attention pour que tout ca ne soit plus un probleme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spix
Paladin
Paladin


Messages : 178
Points : 2270
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 19
Localisation : Outaouais

Feuille de personnage
Race: Inconue
Profession: Non défini
Nom: Polaris

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Lun 12 Mar - 17:24

Bizarrement, je me sens obligé de me justifier...
Je n'ai pas retouché le prologue depuis un bon moment, mais l'ai pas mal changé depuis le temps!
À chaque fois que je décide de continuer d'écrire je relis le tout et j'apporte quelques changements.
Ensuite, je me suis basée sur des textes écrit de façons lourds à la base.
Et puis, chacun a son style d'écriture. (Pour ma part, il change du tout au tout d'après le sujet...)
Aussi, chaque lecteur a ses préférences. Car bien du monde aime le style que j'ai adopté pour cette histoire...

Mais bien sûre, je vais refaire un tour de texte en me référant à tes commentaires voir si je ne pourrais pas améliorer ce qui n'a pas encore changé.
Dès que j'en aurai le temps, une de ces nuits. Ce qui va pas mal à l'été. En tout cas!


Gwenouile a écrit:
Le souverain avait prévu d’annoncé sa résolution pour conclure la soirée qu’il avait organisé pour le solstice, bal inclus.
Ca c’est long et lourd, voir si tu peux emplacer les pour et aue par une ponctuation pour alleger ta phrase.

Pour moi, l’entree en matiere etait bien pensee (annonce officielle qui decrit le contexte en une phrase simple et concise), mais t’as voulu trop en faire et du coup tu apportes des precisions pas forcement necessaires et de maniere maladroite. Au lieu de nous donner envie de le lire (car si j’ai bien compris tu voulais insuffler du suspens) on reste sur notre reserve.

Comme j'ai dit plus haut, tu es la seule qui m'ait dit avoir eu une réaction de réserve... Elena et sa sœur (pas mes amies proche) ont eu une réaction à l'antipode de la tienne.

Citation :
Immobile au milieu de la grande place publique de la capitale d’Arictox, il observait les alentours.
Debut du recit. Tu as annonce le contexte precedement (dans l’introduction) mais ici tu dois repreciser qui “il” designe pour cadrer le lecteur.
Ensuite tu pars sur un description du lieu, ce qui est en effet judicieux, car ca rejoint ce que je disais : cadrer le lecteur dans le lieu et le temps pour pouvoir etablir un point de depart fiable et identifiable. Seulement, ta description est une juxtaposition d’idees. Alors soit tu utilises differents paragraphes (un de 2 ou 3 lignes pour chaque idee), soit tu trouves un moyen de lier tes phrases entre elles pour assurer la fluidite de tes idees et de tes phrases.

Peut-être... mais l'identité du « il » comme tu dis, reste indéterminé de façon... euh, volontaire. Et je vais voir ça pour la question des paragraphes.

Citation :
Ah! Le soir tombait en cette journée où l’étoile incandescente était restée le plus longtemps dans le ciel. Le moment était presque venu... Quelques heures encore il devrait y aller, accomplir ce pourquoi il était à cette endroit en ce moment : dans ce monde, rien n’était un hasard.
La c’est un tres bon enchainement. Tu as defini le cadre et tu enchaines sur les pensees du protagoniste pour recentrer l’histoire sur ton heros. Bonne entree en matiere meme si la fin de la phrase est un peu lourde, les idees sont la mais c’est a reorganiser plus subtilement. Tu n’as pas besoin de preciser “dans ce monde rien n'etait laisse au hasard”, ca casse ton rythme. Si tu y tiens fais une nouvelle phrase . “Decidement, rien n’etait laisse au hasard !”

Je ne dirai surement pas cette phrase car ça retomberais sur l'évènement et non sur le monde préprogrammé sur lequel je veux que l'on fixe le regard. Et la fin lourde... c'était voulu. Heureuse que tu l'ais remarqué! =OP Je vais surement regarder ça aussi quand je la resasserai.

Citation :
En attendant, pour tuer le temps, : ici tu dis presque deux fois la meme chose et ca surcharge. C’est ce que j’appelle la bonne volonte de l’ecrivain : on veut tellement bien faire qu’on voudrait caser tt nos idees meme si elles n’ont pas leur place. Tu peux enlever “en attendant” pour alleger tout ca et fluidifier la lecture.

En fait, c'est une "expression" (erreur de français) couramment utilisée à l'oral par ici. J'ai dû retranscrire cette erreur à l'écrit.

Citation :
Paragraphe suivant pareil, exepte pour la fin ou tu en as trop rajoute : , il y rajouta des herbes réduit en poudre qu’il gardait dans l’une de ses poches, ainsi que du pain et des fruits frais. Il mangea le tout assit dans un coin sombre de la salle loin des autres clients. Il sorti environ une heure plus tard.
Afin d’eviter une suite de phrases commencant par “il”, utilise des connecteurs :
“ainsi que du pain et des fruits frais puis mangea le tout assis dans son coin, loin des autres clients. Une heure plus tard, il sortit.” Et c’est tout, c’est moins detaille mais tout de meme assez, ainsi tu laisses au lecteur une part de liberte dans le film qu’il se fait. Tu ne peux pas tout controler, meme en tant qu’ecrivain, a moins de savoir le faire tres subtilement comme balzac, tolkien ou terry goodking qui sont des rois pour les descriptions et ou t’as l’impression qu’il se passe pleins de chose alors que t’arrives a la fin du bouquin, t’as apprecie, mais il ne s’est casi rien passe (la je parle de goodkind en particulier et il a un don).

Pour celui-là, je crois bien que je l'ai déjà changé. Quelqu'un me l'avait dit.

Citation :
Apres tu passes sur les idees d’une autres personne, le changement est assez brutal, j’avais pas compris tout de suite, tu etais centre sur kassir et apres tu parles de “il” alors qu’avant tu disais qu’il ne pouvait pas etre present. Pour moi c’etait pas clair j’ai d relire pour comprendre.
Changement de scene bien fait mais tu as mal ammene ton protagoniste. Tu aurais du dire qu’il etait le representant avant, puis apres justifier sa presence en ces lieux, sinon le lecteur va automatiquement s’identifier a ce qu’il y a avant.

Mmm... Tu es la première à me dire ça. Les autres ont tous compris ou, du moins, ne l'ont pas relevé. Je vais peut-être changer ça si je me rends compte qu'effectivement, c'est trop vague.

Citation :
Si les passants n’avait pas été aussi fébriles. Si les gardes n’avaient pas été obligés de retenir la foule qui s’amassait au pied des remparts. Si quelqu’un, n’importe qui, aurait eu l’idée de relevé la tête. Si, si, si… TRES BON, ca c’est subtil et plaisant ! Connecte ca avec un “alors” en tete de la phrase suivante.

Merci. =OP Mes autres histoires (celles plus récentes) ont ce style. Je me suis rendu compte que j'étais plus à l'aise avec ça.

Citation :
-Vous?! Kassir, le plus grand seigneur de la région vous a envoyé vous? Tu es bien trop jeune!
Attention a la coherence. Tu passes de vous a tu, c’est etrange, meme si tu le soulignes apres, tu aurais du couper entre les deux par exemple que la jeune femme se mette a rire puis qu’elle embraye sur le “tu”.

Oui, effectivement ça a plus de sens. Je vais arranger ça la prochaine fois.

Citation :
Je n’ai pas tout commente car ca aurait vraiment ete trop long. Je pense que plus que plus que la description des lieux, c’est le cadrage initial qui a mal ete pose, et la continuite des choses qui laisse a desirer quelques fois.


Pas de trouble! J'ai déjà arrangé pas mal de bouts qui laissaient à désirer grâce à d'autre gens. Et il n'y a pas longtemps j'ai effacé complètement les trois premiers chapitres et je les ai réécrit avec une style plus léger, ferme et constant. Bref, le style avec lequel je suis la plus à l'aise.

Citation :
Marche par etape : a chaque changement de scene precise ou quand qui et pourquoi (de maniere subtile bien entendu Razz)
N’essaie pas de trop en faire, relis toi et vois si la phrase est plaisante a l’oreille, recommence jusqu’a ce que ca coule et que tu sois satisfait ! Si pour cela tu dois sacrifier des mots, pas grave ! Choisis les plus judicieux ! Et si vraiment tu veux les caser, fait une autre phrase !
N’oublie pas de connecter tes idees ! C’est essentiel pour la coherence du texte.
Quand tu fais des dialogues, essaie de ne pas passer du dialogue a la description une phrase sur deux. Par ex :
-Oh! Eh… Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué.
Elle sourit à son tour. Il lui présenta son bras.

Donne :
-Oh! Eh… Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué, dit-elle en souriant avant d’accepter le bras que le jeune homme lui tendait.
Ca a le merite d’offrir une continuite et de ne pas se perdre entre les il, elle, au debut j’ai cru que c’etait elle qui lui presentait son bras !

Ah oui! je n'avais pas remarqué à quel point ça faisait dure! =OP
Depuis j'ai enfin eu mon cours de conte! On nous a enfin montré à faire de bonne séquence de paroles...! =O]

Citation :
Voili voilou, sinon l’histoire en elle meme me plait. Pour le titre, je pense qu’il doit etre fixe en fonction de l’axe ou du sujet principal de ton livre. En ce qui me concerne, j’ai deux sujets dans mes livres : mon heros et mes draons. Je choisirai donc soit le prenom de mon heros, soit celui des dragons. Mais si ton livre est plus axe autour d’un complot, d’une trahison, etc, tu peux choisir un titre qui tourne autour de ca. Si tu devais decrire ton livre en un mot, quel serait-il ?
Voila, j’espere que tout ca t’aidera et surtout ne te decourage pas, j’ai ecris beaucoup mais parfois il suffit juste d’y faire attention pour que tout ca ne soit plus un probleme.
Sombre.
Je le décrirais comme étant sombre!
Et si j'en trouve enfin le temps, je posterais mes textes plus récents.... ils sont beaucoup mieux. J'ai fait du chemin depuis! =O]
Tu voudras bien aller les commenter et peut-être les comparer aussi?

-Oh dieu, je me suis fait peur en voyant les fautes que j'avais écrites! =OP-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://skaer97.blogspot.ca/p/acceuil.html
Gwenouile
Paladin
Paladin


Messages : 271
Points : 2015
Date d'inscription : 10/03/2012
Age : 28
Localisation : Dans les etoiles

Feuille de personnage
Race: Humain
Profession: Guerrier
Nom:

MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Lun 12 Mar - 18:45

Ce texte n'est pas mauvais. Tous les points dont je fais la liste ici ne sont pas des fautes a proprement parler, mais justement des details pour fluidifier la lecture.
Apres je te donne mon point de vu, qui est different pour tous, et heureusement ! Mais tu le dis toi-meme, tu te sens plus a l'aise avec le style du passage qui justement coule tres bien. C'est une impression de feeling. Bien souvent on lit un texte, il est pas mauvais en soit mais on sait pas pourquoi ca passe pas. Pourtant l'histoire est bien !
Pour ma part je suis persuadee que ca vient de ces details.
Pour un livre excellent tu dois reunir 3 choses essentielles. Une bonne histoire et une bon style et un texte fluide. Si y'a l'un sans les autres, ce sera un bon livre, sans plus (une fois de plus c'est ce que je pense, pas la verite vraie).
Apres je ne te juge pas, loin de la ( si tu voyais mes textes quand j'etais jeune T.T j'en pleure encore de honte), et j'attends avec impatiece tes prochains ecrits ! Et Sombre je trouve que c'est un bon titre, accrocheur et tout ! Hehe (moi ca me plait Wink)
Et oui j'irai voir, et si unjour je finis mon livre, j'espere que tu sauras faire exactement la meme chose avec moi ! Et que tu viendras raler si jamais j'ecris pas ! (j'ai vraiment peur de m decourager!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)   Aujourd'hui à 14:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Prologue Nouveau Livre (Titre non défini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autour du Nouveau Livre du Dr Jean Bertrand Aristide
» Nouveau petit diable...~Tanuma Ruka~ (FINI)
» Top Ten
» nOUVEAU LIVRE D'ÉMERAUDE DE sORTI
» [Nouveau personnage] Personnage prédéfini disponible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries fantastiques :: Réalisations à commenter :: Tomes et romans en cours-
Sauter vers: